Publicité

Les casinos ont l’obligation de mettre en place des actions en vue de lutter contre les conséquences négatives des jeux d’argent. Ils sont par exemple obligés d’interdire de leur établissement les joueurs considérés comme pathologiques ou encore ceux n’ayant pas les moyens financiers de pouvoir jouer. En Suisse, il y aurait environ 46 000 personnes qui seraient interdites de casino et qui n’auraient donc pas le droit d’accéder à l’un des 21 établissements de jeux du pays. Il s’agit de personnes dépendantes aux jeux, mais également d’individus endettés ou susceptibles de venir perturber les activités des maisons de jeux. Fin 2015, ce sont 46 468 individus qui se sont vus exclus des établissements de jeux de hasard Suisse, soit 3374 personnes de plus qu’en 2014, d’après les chiffres communiqués par la Commission fédérale des maisons de jeux Suisse.

Des mesures similaires sur les casinos en ligne

Les casinos en ligne sont également tenus aux mêmes obligations et doivent ainsi interdire l’accès aux joueurs présentant une addiction aux jeux d’argent en ligne ou aux personne endettées. Cependant, seuls les casinos en ligne réglementés respectent ces obligations légales, tandis que les opérateurs en ligne illégaux acceptent quant à eux n’importe quels joueurs, ce qui représente donc un frein conséquent à la lutte contre la dépendance aux jeux de hasard. Il est également intéressant de savoir que les joueurs peuvent également choisir de restreindre leur activité de jeux d’argent en ligne sur les casinos sur internet, en limitant par exemple le nombre d’heures passées sur ces sites ou encore le montant des dépôts réalisés. Si vous estimez donc passer trop de temps ou dépenser trop d’argent sur des jeux de machine a sous en ligne, renseignez-vous auprès du casino virtuel afin de savoir quelles actions mettre en œuvre pour vous aider à diminuer votre activité.